18e RTA | Quierzy | Contact

Accueil
Chéchia
L'association
Chéchia
Historique
Chéchia
Recrutement
Chéchia
Contact
Chéchia
Liens
Chéchia
 
Gibbs en campagne

     
La reconstitution de la vie en campagne permet de présenter au public les effets personnels du poilu de 1939-1940 tels que les articles de toilette.

Les fournitures de l'armée se limitant à l'époque à un morceau de savon de
50 grammes et deux serviettes de toilette, chaque homme complète sa trousse de toilette avec des articles du commerce, dont la variété presque infinie est illustrée notamment par le précieux catalogue de la Manufacture Française d'Armes et Cycles.

Un fabricant de savon bien connu, Gibbs, se positionne immédiatement sur ce marché avec la distribution en 1939 de la " Trousse du soldat " garnie d'échantillons, distribution accompagnée d'une campagne de réclame pour les produits de la marque,
qui rend intéressant la présentation des produits de cette marque aujourd'hui disparue ...

<< Les produits Gibbs, "Compagnons indispensables de la trousse du soldat"

La marque anglaise D & W Gibbs, dont l'origine remonte à 1712, diffusée en France par la société Thibaud Gibbs et Cie, s'y est faite connaître bien avant la Grande Guerre grâce au slogan " Avec le savon Gibbs, se raser devient un plaisir ". Le savon à barbe au " cold cream " et le dentifrice Gibbs sont déjà présents dans le paquetage du Poilu de 14-18. Le catalogue 1914 de la Manufacture Française d'Armes et Cycles de Saint-Etienne
propose ce type de produits ainsi que deux modèles rasoirs de sûreté.

En 1939, Gibbs marque à nouveau les esprits en distribuant la " Trousse du soldat " garnie de produits Gibbs. L'armée ne fournit en effet de son côté que le savon et deux serviettes de toilette.

Pour que se raser reste un plaisir 

Outre la campagne de distribution de la " Trousse du soldat ", l'entreprise va adapter ses réclames avec des mises en scène de sa " Crème rapide qui s'emploie sans eau courante ni blaireau ".
     

La Trousse du soldat (1939)


       
   
 
Les crèmes et savons à barbe Gibbs en campagne (1940)


 
Carte postale Gibbs (1939-1940)

La marque, aujourd'hui disparue, possède donc un lien particulier avec la période 1939-1940, qui rend ses produits intéressants pour le collectionneur, d'autant que ces objets, largement diffusés depuis les années 30, connaîtront pour certains une longue carrière jusqu'aux années 50 sans grand changement et sont donc relativement accessibles.


Gibbs en France

Importée en France depuis 1906 par Pierre Thibaud (qui fonde
la société P. Thibaud et Cie en 1907), Gibbs affirme, au début des années vingt, son image de marque : le célèbre logo fait son apparition en 1921. Il est repris sur tous les produits de la marque, les réclames et les véhicules de l’entreprise notamment.


  
  
 
L’usine Gibbs de Saint-Denis (impasse de la Montjoie !)


L’année 1923 voit la mise en route de l’usine de Saint-Denis, près de Paris, qui va permettre la fabrication des produits Gibbs sur le sol national en partenariat avec un certain William Lever (à l'origine d'Unilever fondé en 1930).

C'est également en 1923 qu'apparait l'agenda Gibbs de couleur rouge, dont le
catalogue illustré permet de suivre d'année en année l'évolution de la gamme des produits.


Les produits Gibbs

Les premiers produits Gibbs distribués en France avant 1914 furent les savons : savon de toilette, savon au cold cream pour la barbe, savon dentifrice, comme en attestent les nombreuses publicités présentes dans les journaux et magazines de la belle époque. Innovation promise à un grand avenir, 1914 marque le début de la commercialisation de la pâte dentifrice en tube.

Au cours des années vingt, Gibbs complète sa gamme en se lançant dans la brosserie : blaireaux et brosses à dents viennent compléter le savon à barbe et le dentifrice. Les brosses à dents et blaireaux Gibbs sont fabriqués par l'entreprise "La Brosse", qui s’associe à P. Thibaud et Cie en 1924 et deviendra "La Brosse et J. Dupont réunis" en 1932, première industrie brossière d’Europe à utiliser une machine d’injection plastique. Dès 1925, les brosses à dents Gibbs " Otomatic " sont en matière plastique, alors que la concurrence utilise encore beaucoup le bois et l'os.

La gamme des produits Gibbs voit également apparaître le talc, l'eau de Gibbs pour les bains de bouche, la crème de beauté, la poudre de beauté, l'Hémostick, le savon pour le bain, les shampoings, l'Insectol contre les piqûres de moustiques, ... Tous ces produits figurent chaque année en bonne place dans le catalogue illustré de l'Agenda Gibbs destiné aux distributeurs de la marque.

En 1931, P. Thibaud et Cie devient Thibaud Gibbs et Cie.

Les années trente marquent l'arrivée de la lame de rasoir Gibbs " Mince " et du plastique : étui " inusable " pour savon à barbe, manche de blaireau, étui à lames, mais aussi boîte de savon dentifrice, brosses à dents, gobelet, ... sont proposés dans une gamme de six couleurs : corail, pourpre, noir, bleu roi, gris perle, ivoire.

Les lames Gibbs proviennent de la Fabrique Nationale de Lames de Rasoirs à Poissy, Seine & Oise (à partir de 1935, futur Département des lames de rasoirs de Thibaud Gibbs). 


       
 
Les produits Gibbs en couleurs, 1937
Au centre, Étui à savon pour la barbe N°57, Blaireau N°205, Rasoir Réglable N°15, Coffret laqué N°12 - Rasoir n°15


A noter que l'étui inusable pour savon à barbe N°57 possède tout au long de sa carrière un logo Gibbs sur partie supérieure et les références des recharges sur la partie inférieure. Les deux parties étant par ailleurs interchangeables, il n'y a cependant pas de trace sérieuse de production sans logo, ni de logo sur les deux parties, mais des manipulations des utilisateurs !  
 

 
Buvard de l'agenda 1937
   En 1937 apparait le rasoir de sûreté Gibbs " Réglable ". Sans doute arrivé trop tard pour figurer dans le " Catalogue des spécialités " en couleur de l’Agenda Gibbs 1937, il figure sur un buvard de l'agenda.
 
On trouve également à partir de 1937 ce rasoir réglable, dont " l'angle de coupe s'adapte à toutes les barbes ", dans diverses publicités.
 
Le rasoir réglable figure enfin dans les catalogues des spécialités des agendas 1938 et 1939 (Pas de catalogue des spécialités dans les agendas 1940 et 1942 consultés). Ce Rasoir réglable N°15 est présenté dans un étui plastique couleur corail contenant, outre le rasoir, une boîte de cinq lames minces et une boîte spéciale " Tirelire " pour lames usées, le tout de couleur corail.
 
Le même catalogue présente le Coffret laqué N°12, toujours en plastique corail, contenant 20 lames et une tirelire pour lames usées, selon la description du tarif.

     

 
 L’Illustration 1937


 
Coffret laqué N°12 et Rasoir Réglable N°15

Le rasoir " Normal " à 2 coupes (un côté + et un côté -) porte la référence N°14 mais apparaît postérieurement au N°15. Il sera livré dans étui en plastique rouge avec un paquet de cinq lames minces (référence N°5). Il figure en étui carton avec un paquet de 5 lames au "Tarif Détail" du 1er janvier 1944.


   

"Tarif Détail" du 1er janvier 1944

Les rasoirs Gibbs sont en alliage nickelé (plus tard chromé), à peigne fermé, les manches en alliage nickelé (puis chromé) et/ou en plastique noir. On observe après 1945 qu'un même numéro a pu être attribué à deux modèles différents au cours de leurs longues carrières ...

__________


Evolution des produits Gibbs entre 1930 et 1935

Le catalogue illustré de l'Agenda Gibbs, qui parait chaque année, permet de dater assez précisément l'apparition comme la disparition d'un produit, qui pouvait cependant rester disponible à la vente le temps d'écouler les stocks ... La comparaison des catalogues 1930 et 1935 permet de synthétiser les changements intervenus durant cette période, d'autant qu'à l'exception de l'introduction du rasoir de sûreté en 1937, on observe ensuite peu de modifications dans les gammes qui nous intéressent dans le catalogue 1939, dernier paru avant 1949.

   
1930 1935

Evolution de la gamme des
savons à barbe Gibbs


L'Illustration, 1932
    La présentation des savons à barbe, produits phares de la gamme Gibbs, évolue considérablement au cours des années trente. On relève ainsi la suppression (dès le catalogue 1933) de l'étui en métal oxydable (étui métal peint grand modèle N° 50, sur le couvercle duquel l'homme moustachu avait fait place à un jeune homme dans le catalogue 1930). Il est remplacé par un étui en plastique : étui inusable N° 57, présenté en 1932 par une importante campagne  publicitaire. Sa carrière se poursuivra sans changement après guerre.
 

En 1935 au plus tard (je n'ai pas consulté le millésime 1934), les étuis nickelés (Modèle de Luxe N° 59 et Modèle avec socle et poussette N° 59 bis) toujours présents en 1933, ont disparu du catalogue, qui propose un étui aluminium décoré N° 50 à côté des étuis plastique " 6 couleurs assorties " (une seule couleur à l'origine).  
 

On ne trouve donc au catalogue, depuis 1935 au plus tard, que l'étui inusable N° 57 en 6 couleurs et l'étui aluminium décoré N° 50.
 
Quant le savon " NU ", il est présenté dans le catalogue 1930 en emballage carton (N° 53) et papier
(Bâton nu N° 50 bis), les deux à logo Gibbs bleu,

Dans les catalogues 1935 et suivants, l'emballage carton est blanc avec logo Gibbs rouge : Grand modèle et N° 58 imprimés sur fond rouge et Modèle moyen et N° 53 imprimés sur fond bleu. A l'intérieur des boîtes, le bâton de savon est emballé en partie dans un papier d'aluminium à logo Gibbs gauffré et en totalité dans une feuille de cellophane transparente.


   
1930 1935

Evolution de la gamme des crèmes
à barbe Gibbs

Le catalogue 1930 présente une crème à barbe sans savon N° 95 en tube et boîte en carton bleu et jaune ainsi qu'une crème savonneuse N° 97 en tube et boîte carton vert et orange.
 
En 1935, le N° 95 correspond à la
Crème rapide sans savon " pour se raser sans blaireau " en boîte et tube à logo Gibbs orange sur fond bleu, tandis que la Crème de savon existe désormais en trois tailles N° 97, 97 bis et 98 en tubes et boîtes carton blanc avec logo Gibbs rouge sur fond vert.
 
La gamme ne connait pas de changement jusqu'en 1939.


   
   
1930
 
           
1935

Evolution de la gamme des savons et pâtes dentifrice et des brosses à dents Gibbs

Autre gamme de produits phares, celle des savons dentifrice connait un développement important entre 1930 et 1935. Il existe deux boîtes aluminium en 1930 : le modèle courant N° 60, avec logo Gibbs en relief à traits horizontaux, et la Boîte de Luxe grand modèle en aluminium poli N° 61, avec logo Gibbs en relief lisse.
 
Le Savon de rechange Modèle courant porte le N° 65 et le Pain de rechange Grand modèle le N° 62 bis. Les deux sont en boîte carton blanc imprimé rouge (rose pour l'intérieur du logo Gibbs). La boîte de deux Pains de rechange Grand modèle N° 62 est en boîte bleu clair imprimée bleu foncé, logo plein.
 
Les savons et pains sont emballés dans une cellophane rouge à pastille or avec logo Gibbs plein en relief.
 
En 1935, les
deux boîtes aluminium N° 60 et N° 61 sont toujours au catalogue sans changement. Elles sont désormais épaulées par les Boîtes en matière plastique 6 couleurs assorties N° 66 à logo Gibbs en relief plein. Les savons de rechange N° 65 et Grand modèle N° 62 (1 savon) sont présentées en boîte carton blanche imprimées rouge, logo blanc plein.
 
Les pâtes dentifrice en tube connaissent une évolution moindre. Il existe en 1930 et 1935 deux tubes au catalogue : le Grand modèle N° 63 et le Petit modèle N° 64 avec des tubes et boîtes carton redécorées dans les mêmes couleurs : fond blanc, motifs verts et logo rouge plein.
 
La gamme des brosses à dents présente dès 1930 6 modèles différents, dont une disponible en 6 couleurs : Gibbs N° 49, Modèle de luxe " Otomatic " N° 48, " Gibbs Otomatic " manches couleurs assorties N° 43, Manche courbe N° 44, Bébé N° 46 et Cadet N° 47.
 
En 1935, cette gamme compte 8 modèles, dont 5
disponibles en différentes couleurs : Brosse interchangeable N° 401 avec boîte auminium à deux logo Gibbs en relief à traits horizontaux, Manche os N° 44, Modèle standard 3 couleurs N° 49, " Extra " 6 couleurs assorties N° 45, " Gibbs Otomatic " manches couleurs assorties N° 43, Bébé " Otomatic " manches 6 couleurs N°46, Modèle de luxe " Otomatic " manches 6 couleurs N° 48 et " Crystal " montage Otomatic N° 47.
 
On notera enfin l'apparition du Gobelet en matière plastique
6 couleurs assorties N° 600, tandis que l'Eau de Gibbs existe désomais en trois taille de flacon " Stilligoutte " N° 101, 104, 105. Il n'y en avait que deux en 1930 : N° 101 et 104.



1935

Evolution de la gamme des blaireaux et lames Gibbs

Les lames de rasoir, comme l'Hemostick N° 85, n'existaient pas dans le catalogue 1930. Les boîtes de lames, qui étaient vertes avec logo rouge lors de leur apparition entre ces deux catalogues, sont désormais à dominante rouge avec emballage carton ou plastique.
 
Quant aux Pinceaux de salon N° 210 et 211, qui seuls existaient en 1930, ils sont en 1935 accompagnés du Blaireau Gibbs N° 201 à manche plastique marbré, facettes similaires à celles des étuis pour savon à barbe et, selon les publicités, disponible en 6 couleurs, ce que ne précise pas le catalogue.

__________


Le contenu possible de la trousse de toilette du soldat de 1939-1940

Il s'agira donc des différents produits Gibbs, commercialisés en France par Thibaud Gibbs et Cie, marque apparue en 1931, tels qu'identifiés dans les documents d'époque : agenda, publicités, ... explorés ci-avant.

La réclame, toujours elle, " son colis " de 1939-1940 met en avant le dentifrice, la crème rapide et les lames minces, " Compléments indispensables de la trousse du soldat ". 


       
   
Etui à savon pour la barbe N° 57, recharge N° 58, étui alumium décoré N° 50
On retrouve ces produits chaque année dans l'Agenda Gibbs.
   

       
   
 
Lames minces, blaireau
N° 201, HémoStick N° 85, talc N° 90


   
 
Boîtes aluminium pour savon dentifrice N° 60, rechange N° 65 et brosse à dents N° 401
(emballage du savon avec étiquette ronde or jusqu'en 1953 or sur fond rouge ensuite)



 
Coffret laqué N°12 et Rasoir Réglable N°15


 
Ensemble de toilette Gibbs : Étui inusable N°57 pour savon pour la barbe N°58 ou 53, Blaireau N°205, Rasoir Réglable N°15 boîte luxe, Brosse à dents, Boîte de luxe grand modèle N°68 pour savon dentifrice grand modèle N°62 (Coll. de l'auteur)


L'évolution du pourpre vers le marron pour le plastique de la production de guerre dès 1939-1940 reste à valider, le précieux catalogue (pas l'agenda) ayant cessé de paraître à partir de 1940, il faut se référer au tarif. 

Évolution du logo
    Très modernes pour l'époque, certains de ces différents produits largement diffusés connaîtront donc une longue carrière sans grand changement, ce qui complique leur datation. Le distributeur est Thibaud Gibbs et Cie de 1931 à 1955 (P. Thibaud et Cie avant 1931 et Thibaud Gibbs après 1955).

Une piste cependant, le G de Gibbs est à l'origine en relief plein sur la plupart des produits en plastique avant d'être constitué d'un simple trait de contour sur certaines fabrications plus récentes.

C'est peut-être le sens de la publicité ci-contre, qui date de 1941.

L'étui à savon pour la barbe ou l'étui à savon dentifrice et les étuis à lames conservent cependant le G plein après-guerre, la boite du rasoir normal, apparu plus tard, possède le second logo, mais la crème de rasage en bol des années 50-60 possède un G plein ...

Le catalogue reparait en 1949, pour partie en noir et blanc. Il propose toujours certains produits inchangés tandis que d'autres ont déjà évolué. On retrouve ainsi la Pâte dentifrice N° 63 et 64, l'étui N° 57, les lames de rasoir, le savon dentifrice N° 65 mais N° 66 avec nouveaux ergots de fermeture, nouvelle boîte aluminium N° 60, 67 et 68, etc.

__________

Les premiers rasoirs

Le premier rasoir Gibbs serait donc le Rasoir " Réglable " N°15 de 1937. C'est celui représenté dans les publicités de guerre de 1939-1940 ci-dessus. On lui connaît trois types d'étui : plastique rouge à charnière puis sans charnière à couvercle indépendant et enfin l'étui en simili marron intérieur velours rouge.

Le Rasoir Réglable est épaulé par le Rasoir " Normal " à 2 coupes N°14 avec deux types de manche : plastique noir avec extrémité métal nickelé (longueur monté 75 mm) et entièrement plastique noir (longueur monté 72 mm). Un seul type d'étui plastique à couvercle plat indépendant, mais plusieurs couleurs connus : rouge, pourpre, marron.

L'étui peut recevoir les deux types de manche, ce qui pourrait indiquer que le
plus long en plastique avec extrémité métal nickelé serait le plus ancien.


   
 
Rasoir " Normal " N°14 avec les deux types de manche et Rasoir " Réglable " N°15 - Etuis plastique rouge, pourpre et marron.


   
 
Rasoir " Normal " à 2 coupes N°14 et Rasoir " Réglable " N°15 avec étui à couvercle indépendant dans l'Agenda 1949, le premier paru après la guerre


 
Rasoir Normal à 2 coupes N°14 à manche entièrement en plastique, 15 (2e du nom) et 16 (Coll. de l'auteur)

Le catalogue de la Manufacture Française d'Armes et Cycles de Saint-Etienne, millésime 1939, qui possède ses propres marques de rasoirs, de lames et de crèmes à raser, propose les lames bleues Gillette (p 439) et les produits dentifrices « Gibbs », boîte modèle courant Aluminium, galalithe, tube et recharge (p 446).

__________

>> La trousse de toilette du soldat français 1914-1945 : https://www.reconstit.fr/
>> Les produits Gibbs : https://www.reconstit.fr/
>> Les rasoirs Gibbs : http://www.rasage-traditionnel.com/
>> Safety Razor Compendium : https://books.google.fr/
>> La marque Gibbs : http://www.lerasage.net/
>> L'usine Gibbs : http://archives.ville-saint-denis.fr/



__________



Du côté de la concurrence

Le concurrent américain Gillette, qui a équipé l'armée américaine de 1917-1918 pour s'installer ensuite en Europe, communique plus timidement sur sa lame " civil / militaire " en 1940, avant son entrée en guerre en 1942. 


 

Rasoir Gillette n°25 (v. 1940)


   
 
>> Lire l'article Lip en campagne 

Retour | Expo 40

Courrier