P
ORTRAITS

Accueil | Le Courrier des Blédards | Commémorations | Nous contacter

Le Lieutenant Fernand Charavin

Né le 9 juin 1914 à Lambèse-Tazoult (ville militaire d'Afrique romaine dans la région des Aurès près de Batna dans le Constantinois), le Lieutenant Fernand Charavin est l'Officier des Affaires Militaires Musulmanes (AMM) du 18e RTA en mai-juin 1940.
Avant cela, Fernand Charavin a été admis en avril 1935 au concours d'interprète de langue arabe et effectue tout d’abord une année de service militaire au 5e Chasseurs d’Afrique d’Alger, avec le grade de 2e Classe Aspirant.

Le 5e Régiment de Chasseurs d'Afrique a été créé en 1887 à Alger. Il a participé aux campagnes de Madagascar de 1895-1896, de Chine en 1900-1901, du Maroc 1908-1912, à la Grande-Guerre 1914-1918, à la campagne du Levant 1920-1921.
Inscriptions au Drapeau en 1935 : Maroc 1908, La Marne 1914, Levant 1920-21.

En avril 1936, Fernand Charavin est promu Aspirant et Interprète Stagiaire, il suit le cours préparatoire au Service des Affaires Indigènes d’Alger jusqu'en juin 1937.
_____
Le Service des Affaires Indigènes (AI) est chargé, en Afrique du Nord, de l'administration et de la sécurité de certains territoires. En Algérie, il a pris la suite des Bureaux Arabes, chargés des rapports avec la population et de l'administration militaire du pays avant le passage de la plus grande partie du territoire algérien à l'administration civile. En 1935, les AI ne conservent en Algérie que l'administration des Territoires du Sud (territoire d'Aïn-Sefra, de Ghardaïa, des Oasis et de Touggourt).




Uniformes et équipements de l'Armée Française 1937, planche n°2
Les interprètes stagiaires de la langue arabe portent la tenue d'adjudant d'infanterie avec collet, pantalon, médaillon de ceinturon et képi des officirers interprètes de langue arabe : tenue de travail du modèle général, grande tenue, tunique bleu-noir, col et pattes de parement velours bleu outremer, pattes de col avec croissant et grenade or, galons de grade et épaulettes or, pantalon garance à bande simple noire, képi à turban rouge et à bandeau de velours outremer, soutache or, pas d'insigne au bandeau, éperons, sabre d'officiers de troupes à pied (Bucquoy, 1935, p.45-46)

En juillet 1937, l’Interprète Stagiaire Fernand Charavin est affecté au poste de Fort Polignac, Territoire des Oasis (1 700 kilomètres au sud-est d'Alger), qu'il rejoint début août. Une partie de la Compagnie Saharienne des Ajjer est stationnée dans ce fort du début du XXe siècle qui porte le nom du ministre de Charles X, Jules Polignac, à l'origine de l’expédition d’Alger en 1830.
 
La Compagnie Saharienne des Ajjer tient garnison à Djanet et Fort Polignac, dans le sud-est d'Algerie, sur la frontière avec la Libye, en bordure du massif montagneux du Tassili n’Ajjer, habité par des Touaregs.
Les compagnies sahariennes ont été créées en 1902 en remplacement des spahis et tirailleurs sahariens nées en 1894. 
La Compagnie Saharienne des Ajjer a été constituée en 1924 à partir du groupe mobile des Ajjer de la compagnie du Tidikelt. Elle sera dissoute en 1943 pour former la Compagnie Saharienne du Tassili, qui deviendra Compagnie Méhariste du Tassili en 1947.
La Compagnie Saharienne des Ajjer a pour mission de surveiller la longue frontière avec la Lybie italienne. Ce service impose des reconnaissances nombreuses dans des régions particulièrement pénibles. Sur les compagnies sahariennes reposent également la responsabilité de la police du désert et de la représentation française dans des territoires où l’armée d’Afrique, "fidèle à ses traditions, a apporté la pacification parmi des populations longtemps agitées". Cette première affectation est pour les officiers interprètes l'école du combat et de la diplomatie.
Les étapes de la conquête, carte extraite des "Cahiers du centenaire de l'Algérie", 1930

 

Historique du 18e RTA en 1939-1940 | 18e RTA 1940 | Nous contacter

Courrier